Biographie

Entre tension sonique et onde mystique, l'univers de Mona Kazu puise son inspiration dans la noise, le jazz, l'indie rock, la coldwave... avec pour fil conducteur une voix habitée aux multiples facettes.

Le 3e album « Steel Your Nerves » sort à l'automne 2021 sur le label historique Falls Avalanche Records pour la France et Urgence Disk Records pour la Suisse, et Atypeek Music en numérique. Pour son enregistrement, Priscille (chant, clavier) et Franck (guitare, mandoline, programmation) ont convié le batteur Régïs Boulard (Laetitia Sheriff/Trunks, Sons of the Desert, Olivier Mellano, Arnaud Le Gouefflec...), au jeu inventif et d'une grande musicalité. Cette nouvelle formule les a menés dans une direction qu'ils souhaitaient prendre depuis longtemps : des compositions plus directes, privilégiant la sensibilité du jeu et l'émotion.

Le groupe s'inspire et s'entoure de plasticiens, comme Kathy Aponi, peintre qui puise sa matière dans le symbolisme et l'art brut ; Parvati, street artiste, peintre dessinatrice & illustratrice de style onirique ; ou Luc Bernad et ses lignes rythmées par la musique et la danse.

Mona Kazu réalise également des performances musicales sous différentes formes. Depuis plusieurs années, le groupe accompagne musicalement les Médusés de Gorgopolitis, tant dans l'ambiance sonore de l'installation, que pour une lecture musicale autour de leur univers.
En 2019, suite à une commande du festival international de vidéo-danse de Bourgogne, Mona Kazu crée un ciné-concert autour de courts métrages de Maya Deren, réalisatrice dans les années 1940.
En 2020-21, Mona Kazu participe à une nouvelle création "Soliloque d'une déclassée" mêlant le théâtre et la musique live avec la Cie À l'envers de soi.

Mona Kazu 2020 © Fabien Souilah
Mona Kazu 2020 © Fabien Souilah