Mot-clé - tournée

Fil des billets - Fil des commentaires

Janvier, c'était bien !

Après quelques concerts à l'automne, et des sessions mémorables à France Bleu et France 3 Bourgogne (voir la rubrique news), nous avions prévu un début en fanfare pour l'année 2020… avec 3 concerts en Bretagne. Petit retour sur cette belle mini-tournée.

8 janvier - La Scène Michelet, Nantes

C'est par une route bien humide qu'on attaque le périple… on arrive à Nantes en milieu d'après-midi et découvrons La Scène Michelet, lieu fort réputé sur Nantes et ailleurs : grande joie pour nous d'y jouer ce soir, avec qui plus est, le nouveau duo sensation Olivier Mellano + Mona Soyoc (de KaS Product, ainsi que l'excellent duo nantais Jaune Dark.

image fond de scène…

On est très bien accueilli par l'équipe de 73 notes, qu'on avait rencontré lors d'un festival près de Rennes l'été dernier. Les balances des 3 groupes se déroulent sans accroc, le son est top.

Et c'est Susana & Denis de Jaune Dark qui ouvrent le bal de belle manière, leur post-punk écorché est plus que convaincant, la guitare de Denis soutenant les envolées rageuses de Susana.
Nous poursuivons la soirée sur scène, avec un peu de tension au départ, mais on finit par s'en libérer, aidé en cela par un public qui nous porte. C'est avec une certaine surprise que nous découvrons (Priscille pendant et Franck après notre concert) que Dominique A est dans la salle ! Aaaaaaah !
Vient enfin le duo attendu, Mellano + Soyoc. Et que dire à part qu'on s'est pris une bonne claque comme le reste du public, il y a une sorte d'alchimie magique entre eux qui fait d'une formule a priori minimaliste chant / guitare un son maximaliste et envoûtant.

Jaune Dark Mona Kazu Mellano Soyoc

À noter que vous pouvez retrouver la vidéo intégrale de notre concert.

Une fois le matériel plié et rangé, et bien que très fatigués, on se laisse tenter à participer à l'after au Singe en hiver, petit bar à l'ambiance chaleureuse, indiqué par un certain Dominique. Temps suspendu (et arrosé) qui nous conduit à une heure avancée de la nuit.

Le lendemain matin, au vu de notre état, on hésite à se dire qu'on a fait n'importe quoi… en fait, non, les souvenirs des conversations nous garderont éveillés le long de la journée.

Petit détour vers l'océan à Pornic au départ de Nantes. On ne peut pas dire que le temps se soit arrangé.

Vue de l'océan à Pornic

10 janvier - Le Galion, Lorient

Après un crochet par Rennes la veille pour passer voir des amis (et un concert d'ÙØ au Papier Timbré), nous poursuivons notre route, non sans faire une pause à Josselin, charmante bourgade médiévale aux bâtisses typiques, au château imposant, et à l'atmosphère paisible, en tout cas ce jour-là.

Transit à Josselin

Nous tombons dans des bouchons peu avant l'arrivée à Lorient, grompf. Nous découvrons ensuite Le Galion, café-concert à la réputation bien ancrée et à la programmation nationale et internationale de qualité[1]. Jean-Baptiste et son équipe sont aux petits soins pour nous. Une fois la balance faite, on boit un coup en échangeant avec des brasseurs venus livrer au bar la "Couille de Loup", leur (très bonne) bière. Discussion passionnante et passionnée autour des processus de brasserie, des différents malts… Mais aussi à propos du collectif Tomahawk - dont ils font partie - qui organise un festival du même nom, et est à l'origine du site DbTribe, pour simplifier le booking des groupes.

Le Galion

On discute ensuite avec Jean-Baptiste, passionné de musique, qui est tombé dedans depuis un moment, notamment grâce à Bernard Lenoir, une fois de plus. La programmation est impeccable, on a droit au meilleur des 90s version indé, dont les Breeders, The Sundays (<3) mais aussi des trucs plus récents, comme Tropical Fuck Storm…
On parle aussi des groupes qui sont passés, qu'il voudrait faire passer (notamment le groupe canadien Tallies, dont l'influence des Sundays est flagrante…). On prolongera la discussion chez Jean-Baptiste en after (on en prend vite l'habitude, hey…).

Le concert démarre, Franck a des problèmes avec l'ampli qui vont durer pendant tout le set, c'est assez déstabilisant. Trop fort, pas assez, en alternance, mais bon, il faut faire avec[2]. Malgré tout le concert se passe plutôt bien.
On échange ensuite avec le public, et on finit la soirée avec des marins-pêcheurs, en formation à Lorient pour quelques mois. L'occasion de découvrir un monde qu'on connait très peu.

11 janvier - Le Boucan, Brest

Départ de Lorient en toute fin de matinée, nous nous dirigeons vers Doëlan pour faire une pause casse-croûte en bord de mer…

Doëlan

Puis crochet obligatoire par Le Guilvinec, lieu de beaucoup de moments parfaits ces dernières années, et inspiration certaine pour le groupe !

Le port du Guilvinec Le Guilvinec - Men Meur

Nous arrivons à Brest, on part à la recherche d'un tube (lampe) pour l'ampli, mais n'en trouvons pas. On prend le temps de passer à Recouvrance… Puis direction le café culturel Le Boucan où nous jouons ce soir. Lia nous accueille, nous installons le matériel, et on est embêté par la configuration technique du lieu… nous voilà obligé d'aller chercher des piles pour nos DI en grande surface un samedi soir pour que le concert ait lieu… Mais bref, nous balançons finalement sans souci et c'est l'heure de déguster un repas maison avec camembert chaud, pommes de terre et charcuterie, et une bonne bière.

Le concert attire des gens une fois de plus curieux de découverte, et ça fait le plus grand bien. L'ampli ne faiblit pas cette fois, et le set nous emporte bien, le fait de jouer plusieurs dates de suite nous permet de nous libérer et d'exécuter les nouveaux titres avec plus d'assurance.
Une fois de plus, nous discutons ensuite avec des passionnés, on se sent décidément bien par ici ! Mais c'est déjà fini, snif.

Arrivée à Brest Le Boucan MK au Boucan

Nous repartons assez tôt le lendemain, non sans être passé faire un tour (obligatoire) au port, admirer le soleil qui se lève et rayonne enfin sur l'eau.

Le port de Brest sous le soleil

Des grues, un soleil, un bug numérique

On fait la route en évoquant tous les souvenirs de cette mini-tournée magique pour nous à bien des égards, et bien décidés à revenir dès que possible dans d'autres lieux aussi accueillants et chaleureux.

Notes

[1] Pour s'en convaincre, il suffit d'aller voir le site dédié aux archives des concerts…

[2] On regardera plus tard avec le technicien son du lieu d'où peut venir le problème, on bouge un peu les tubes…

Une pause, et ça repart !

Concerts à venir…

Après une pause de 3 semaines pour souffler, retour au charbon pour quelques dates d'été : nous reprenons la route avec Foxeagle pour 2 concerts, à Gap le jeudi 25 juillet, puis Fréjus le vendredi 26.
Et au mois d'août, nous jouerons le mardi 27 à Autun puis le samedi 31 à Langres. Toutes les infos sont à retrouver sur la page concerts, as usual.

…Et passés

Juin a été un mois plus que chargé : après une petite excursion au Tinals pour y écouter du bon son (vous pouvez découvrir ce que nous y avons vu sur À Découvrir Absolument), nous avons beaucoup joué : pas moins de 7 concerts de Mona Kazu (dont 2 avec Foxeagle) et 2 lectures musicales.
L'occasion de remercier toutes celles et ceux qui nous ont accueillis avec beaucoup d'amour et d'attention, et le public pour sa réception de notre musique, ça nous a vraiment fait chaud au cœur !
Ci-dessous, une photo du concert au Ptiot Bistrot et l'aftermovie du Festival Cocotte, 2 des moments forts du mois…

Mona Kazu au P'tiot Bistrot

Compilation Last Disorder

Nous sommes ravis de figurer sur la 1e compilation de l'asso Last Disorder aux côtés d'excellents groupes comme Don Aman, Fuck It, Foxeagle, Cosse, T-Shirt… Elle est disponible sur le bandcamp de l'asso.

Last Disorder Compil Vol 1

Lecture musicale et exposition à Couches

Fin juin, nous avons joué 2 fois une version raccourcie de la lecture, d'abord le matin pour les enfants qui ont participé à un atelier sur plusieurs sessions avec Cédric, puis le soir devant une assistance nombreuse venue découvrir l'installation saisissante du jardin d'enfants médusés dans la cave de la maison des templiers à Couches.

Jardin d'enfants médusés - Maison des templiers - Couches

Cet été, nous jouerons la lecture le dimanche 11 août au Petit Théâtre du Bât de l'Âne : retrouvez les infos sur le site.

Blog de tournée, et plus encore !

Du 1er billet au dernier publié pour le moment, venez découvrir l'envers du décor de la tournée de Mona Kazu… et nos coups de cœur !

La vie de château

Un moment qu'on veut photographier cet arbre, à chaque fois qu'on passe à côté on se le dit. Cet arbre foudroyé, aux ramures noircies qui domine depuis des années les champs verdoyants aux limites de la Saône & Loire et de la Nièvre. Il nous en impose par sa prestance et les images gothiques qu'il nous renvoie.

Sur la route de l'ouest, avec arbre photogénique

C'est désormais chose faite, sur la route de l'ouest qui nous mène habituellement en… Bretagne, mais cette fois nous bifurquons en direction d'Ainay-le-Château, gros village un peu perdu dans la campagne entre Bourges, Moulins et Montluçon, où nous jouons ce soir 13 juin avec Foxeagle. Situé en plein centre bourg, le café associatif "Bistrot Culture" est joliment arrangé et bien équipé en son & lumières (et vidéo !).

Bienvenue à Ainay-le-Château Bistrot Culture

Hervé qui nous accueille est un drôle de personnage, plein de bonne humeur, son équipe n'est pas en reste. On apprend qu'outre le Bistrot Culture, ils sont aussi très impliqués dans la vie culturelle et musicale des villages alentours et n'arrêtent pas une seconde.
Il s'occupe du son pour les balances puis les concerts, un collègue gère les lumières qui nous baignent dans une ambiance feutrée à la "Twin Peaks", et malgré un petit problème de retour, le concert se déroule sans encombre…

Foxeagle au Bistrot Culture Mona Kazu au Bistrot Culture

En fin de soirée, nous allons dormir chez Hervé qui habite une maison en lisière de la célèbre forêt de Tronçais. Réveillé le matin par celui-ci, jouant Les lacs du Connemara sur un de ses pianos (parmi une foultitude d'instruments), nous profitons du moment pour découvrir les curiosités que recèlent sa maison et ses alentours, on vous laisse juger ci-dessous[1]

La place de l'organiste Un autre car

Note

[1] L'orgue est fonctionnel…

"Dans un camion"

On ne pouvait pas faire moins que ce petit clin d'œil à Dominique A et une des chansons de son album l'Horizon, pour parler du concert à l'Usine Aillot de Montceau, lieu où au XIXe siècle, on fabriquait des rouleaux compresseurs pour les entreprises de travaux publics. Une association de passionné·e·s a décidé de sauvegarder ce patrimoine unique en le réhabilitant pour en faire un musée du camion ancien.

Nous arrivons assez tôt pour prendre le temps de nous installer : en effet, aujourd'hui on apporte son + lumières. Nous découvrons ce lieu fantastique, avec tous ses camions, dont certains célèbres… Au milieu se trouve une scène (un peu haute) pour les groupes qui viennent jouer. Une fois le matériel installé (dont notre console numérique dont c'est la 1ère sortie), on équilibre les sons, puis on s'occupe de faire de même pour Foxeagle.

Priscille au volant du car Greyhound Franck au volant du Perterbilt

L'accueil y est très chaleureux, François et son équipe sont aux petits soins. On a droit à un repas fabuleux, copieux, fait maison, un régal !

Le bar

Il est temps pour Foxeagle de jouer, le son dans l'usine pour son set est parfait, avec juste ce qu'il faut de réverb, on sent qu'elle prend plaisir à jouer avec les silences, c'est un des plus beaux de ses concerts qu'on a vu sur la tournée jusqu'à présent.

De notre côté, nous attaquons le concert au milieu des lumières customisées par notre ami peintre Luc Bernad. Il avait posé sa ligne à l'aérographe sur plusieurs luminaires pour la tournée de notre 1er album "Other voices in safety places" et c'était l’occasion idéale de les ressortir pour créer notre cocon sur scène. Malgré un set dans lequel on se sent bien, il semble que ça n'accroche pas autant qu'on l'aurait pensé, le son n'étant pas assez fort. Difficile d'être au four et au moulin, de régler le son et de jouer en même temps. Dommage car ce lieu et le moment sont vraiment magiques. Ça demeure un beau souvenir, et l'envie d'y revenir une prochaine fois est grande.

Mona Kazu à l'Usine Aillot Mona Kazu à l'Usine Aillot

Nous profitons de l'après concert avec les amies de Last Disorder pour trainer dans ce lieu fabuleux, rien que nous, les camions, et les rêves d'aventures.

L'équipe de choc dans le Greyhound…

Bât de l'âne, haut en émotions

Après une pause dégustation de viennoiseries locales (voir retour en Suisse), nous poursuivons une route sans encombre jusqu'à St Jean de Trézy, où nous retrouvons avec joie le petit théâtre rempli de l'exposition du moment, la plus grande petite galerie du monde, composée d'œuvres (peintures, photos, etc.) toutes petites.

La plus grande petite galerie du monde

Une fois récupéré et installé tout ce qu'il nous faut pour la technique, les balances sont expédiées, le lieu sonne bien, ça va être bon… La bonne surprise, Cédric, le maître du lieu, nous annonce que c'est complet !

Ambiance au Bât de l'âne avant le concert

Et effectivement, le set de Foxeagle est top ! Quant à nous, après un départ un peu tendu (merde, y a des musiciens dans la salle, tout ça), le son parfait du lieu et l'écoute du public nous portent durant tout le set. On est un peu sur un nuage. De beaux échanges par la suite, une très belle soirée de fin pour ces 4 dates à la suite.

Foxeagle au Bât de l'âne

- page 1 de 3